39 corps retrouvés dans un camion près de Londres: ce que l’on sait

La découverte macabre a été faite mardi dans une zone industrielle à l’est de la capitale britannique. Le chauffeur a été arrêté.

39 corps, dont celui d’un adolescent, ont été découverts mardi dans un camion qui se trouvait dans une zone industrielle à Grays, dans l’Essex, à environ 35 km à l’est de Londres. Pour l’heure, peu d’éléments ont été communiqués par les autorités. Une enquête pour meurtre a été ouverte.

“C’est une tragédie inimaginable et qui fend le coeur”, a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson.

  • Dans quelles circonstances le camion a-t-il été découvert?

Ce sont les services de secours qui ont retrouvés les corps sans vie dans un container réfrigéré, avant d’alerter la police locale, peu avant 01h40 locales. Le camion se trouvait dans la zone industrielle de Waterglade. 

La police de l’Essex a lancé un appel aux personnes détenant éventuellement des informations pouvant aider l’enquête à progresser.

  • Qui sont les victimes?

Parmi les 39 victimes se trouvent 38 adultes et un adolescent, selon les premiers éléments de l’enquête. Les corps n’ont pas encore été identifiés et le processus devrait être long.

L’identification des victimes constitue la “priorité numéro un”, a assuré la cheffe adjointe de la police de l’Essex, Pippa Mills.

Ces dernières années, le Royaume-Uni a été confronté à de nombreuses tentatives de migrants de rejoindre son territoire via la Manche, en se cachant dans des remorques de camion ou en utilisant des embarcations. Pour l’heure, aucune indication n’a été donnée sur les origines des personnes découvertes, ni sur la question de savoir s’il s’agissait de migrants.

Dans la journée qui a suivi cette macabre découverte, de nombreuses voix se sont élevées pour appeler à renforcer la lutte contre les passeurs de migrants. Boris Johnson a par ailleurs déclaré que les auteurs de trafic de personnes devraient “être pourchassés et traduits en justice”.

  • Qui conduisait le véhicule?

Le chauffeur, âgé de 25 ans et originaire d’Irlande du Nord, a été arrêté dans le cadre d’une enquête pour meurtre.

Selon les médias britanniques, le conducteur, placé en garde à vue, serait Mo Robinson, un habitant de la ville nord-irlandaise de Portadown.

D’après le Guardian, le profil Facebook du suspect est bien celui d’un conducteur de poids lourds, avec des photos le montrant à côté de camions.

  • D’où provenait le camion?

Le camion est arrivé de Belgique, de la ville de Zeebruges, a déclaré la police dans la journée. Le véhicule est arrivé aux alentours de minuit et demi heure locale à Purfleet, un port sur la Tamise. Une enquête a dans la foulée été ouverte par le parquet fédéral belge.

“Il semble que le container soit effectivement passé par la Belgique” et “le container aurait été embarqué à Zeebruges”, a déclaré le porte-parole du parquet fédéral belge Éric Van Duyse. Cette même source a dit ignorer “combien de temps il (était) resté en Belgique”.

Dans un premier temps, la police britannique avait indiqué que le camion provenait de Bulgarie. Boyko Borissov, le Premier ministre bulgare, a confirmé l’immatriculation du véhicule dans son pays, une immatriculation faite par un citoyen irlandais.

Mais le camion “n’est plus entré sur le territoire de notre pays depuis. Il n’y a pas de lien avec nous, seulement les plaques d’immatriculation”, a précisé le chef de gouvernement à la télévision bulgare.

D’après le directeur exécutif de la Chambre des transporteurs routiers bulgares, Dimitar Dimitrov, il est courant que des entreprises soient enregistrées dans ce pays d’Europe de l’Est, afin de “profiter de la fiscalité favorable”.

Laisser un commentaire