Isère: Un contrôleur qui agressait sexuellement des voyageuses condamné à 30 mois de prison

Un contrôleur de train SNCF âgé de 31 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu (Isère) à trente mois de prison ferme, pour une série d’agressions sexuelles commises sur des jeunes femmes, dont des mineures, dans des TER. Une condamnation assortie d’une obligation de soins, d’une interdiction d’exercer toute activité en lien avec des mineures et d’un suivi sociojudiciaire de quatre ans, rapporte Le Dauphiné Libéré.

L’affaire avait débuté lorsqu’une étudiante, agressée sexuellement dans un TER Grenoble-Lyon, le 25 août 2016, s’était décidée à déposer plainte. Grégory C., qui n’exerce plus aujourd’hui à la SNCF, avait ensuite récidivé à plusieurs reprises, profitant de son statut de contrôleur, en Isère et en Savoie. « Pour moi, à l’époque, l’absence d’expression n’était pas synonyme de refus », s’était défendu le prévenu à la barre, avant de reconnaître être « allé trop loin », raconte le quotidien régional.

Laisser un commentaire