Un corps retrouvé: Il s’agirait probablement de Sophie Le TAN selon le parquet

Les informations qui vous sont transmises sont à prendre avec la plus grande prudence. Derrière cette information, il y a une famille meurtrie qui attends des réponses, et qui attends des informations essentielles pour soit continuer le chemin de la vérité et les recherches, ou à défaut envisager le commencement de leur deuil.

Notre rédaction vous indique des faits rapportés par le parquet. En aucun cas, il ne doit encore être conclu à la découverte et à l’affirmation qu’il s’agit bien de la jeune fille .

Dans cette affaire, Jean-Marc Reiser a été mis en examen et écroué pour enlèvement, séquestration et assassinat. Il a toujours nié s’en être pris à Sophie Le Tan malgré le faisceau de preuves.

“Il y a un certain nombre d’éléments qui font penser aux enquêteurs qu’il pourrait s’agir de Sophie Le Tan”, a indiqué le procureur de Saverne. 

Un corps “très abîmé”, qui pourrait être celui de l’étudiante strasbourgeoise Sophie Le Tan, introuvable depuis septembre 2018, a été retrouvé, mercredi, en forêt dans le secteur de Grendelbruch (Bas-Rhin), annonce le parquet de Saverne vendredi 25 octobre. Le gendarme a trouvé un tronc, dont la tête était coiffée d’une natte. D’autres membres se trouvaient non loin et vraisemblablement coupés à la scie, écrit le quotidien.

 “Il y a un certain nombre d’éléments qui font penser aux enquêteurs qu’il pourrait s’agir de Sophie Le Tan”, a indiqué le procureur de Saverne Philippe Vannier, précisant qu’il s’agissait encore d’une “hypothèse de travail”.

Sophie Le Tan n’a plus donné signe de vie depuis le 7 septembre 2018, le jour même de son 20e anniversaire, alors qu’elle allait visiter seule un appartement à Schiltigheim, commune limitrophe de Strasbourg.

Jean-Marc Reiser qui avait posté l’annonce de l’appartement a été arrêté quelques jours plus tard. Déjà condamné pour viols et acquitté au bénéfice du doute pour la disparition d’une jeune femme dans les années 1980, il a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration.

Laisser un commentaire