Témoignage: «Où est ma femme ?», un vieil homme m’a mis la main sur l’épaule et s’est mis à pleurer»

Une Américaine a décidé de partager l’histoire très émouvante qu’elle a vécue à l’épicerie quand elle a rencontré un vieil homme atteint de la maladie d’Alzheimer qui était complètement perdu. Un témoignage bouleversant.

C’est le site web d’informations et de divertissement LoveWhatMatters qui rapporte l’histoire de Kelsey Rae, une Américaine qui vit dans la ville de Raleigh en Caroline du Nord. Cette dernière a vécu un moment extrêmement touchant alors qu’elle faisait ses courses. Elle a décidé de le partager avec le monde entier pour souligner l’importance de l’empathie et de la solidarité dans notre société qui parfois en manque cruellement.

Ainsi, elle a raconté à LoveWhatMatters qu’un jour elle était en train de faire ses courses dans une épicerie quand elle a fait une rencontre qui allait la bouleverser. En effet, alors qu’elle se trouvait dans le rayon des pâtes, un homme d’un certain âge lui a mis la main sur l’épaule et lui a demandé si elle savait où était sa femme. Au début, elle trouvait ça étrange qu’un inconnu la touche et lui pose ce genre de question. Par la suite, elle a remarqué qu’il était un peu troublé donc elle a décidé de l’amener à l’accueil du magasin où un employé pourrait passer une annonce au micro pour lui.

C’est au moment où l’employé lui demande son nom qu’elle se rend compte que quelque chose n’allait pas. En effet, il était impossible pour lui de dire comment il s’appelait. Elle s’est rendue en compte en réalité que cet homme était touchée par la maladie d’Alzheimer. Wikipédia rappelle qu’il s’agit «d’une maladie neurodégénérative incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire».

Se rendant compte qu’il était atteint d’une telle maladie, Kelsey Rae a donc décidé de laisser son chariot d’épicerie et d’aller dans un «food court» pour l’aide à reprendre ses esprits. Il n’arrivait pas à s’arrêter de pleurer, il voulait absolument retrouver sa femme, il était inconsolable. Elle va se rendre compte par la suite qu’il avait un téléphone et a réussi à trouver le numéro de sa fille qui était soulagée de savoir que quelqu’un avait retrouvé son père. Cette dernière arriva le plus vite possible au «food court». 

C’est à ce moment-là que Kelsey va apprendre que la femme de cet homme âgé était morte depuis 13 ans, mais la maladie d’Alzheimer lui a fait complètement oublier cette information. En rentrant chez elle, Kelsey n’a pas pu s’empêcher de pleurer. Cette histoire l’a bouleversé et si elle a voulu la raconter publiquement, c’est pour inciter les gens à faire preuve d’empathie et de solidarité avec les inconnus dans le besoin qu’ils peuvent croiser dans leur quotidien. «La gentillesse ne coûte rien», conclut-elle. C’est ce qu’on appelle une belle leçon d’humanité.

Laisser un commentaire