Yvelines: un aide-soignant jugé pour viol dans une maison de retraite

L’homme de 59 ans travaillait depuis onze ans dans dans cet établissement de Saint-Rémy-des-Chevreuses, où il est suspecté d’avoir abusé de trois patientes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Un aide-soignant travaillant depuis onze ans dans une maison de retraite de Saint-Rémy-les-Chevreuses, dans les Yvelines, est jugé mercredi et jeudi pour avoir violé trois pensionnaires de l’établissement, rapporte Le Parisien. L’homme âgé de 59 ans aurait commis ces faits dans l’exercice de ses fonctions de 2013 à 2018. Les trois victimes concernées sont atteintes de la maladie d’Alzheimer, précise le quotidien.

Le quinquagénaire avait été arrêté en avril 2018 après avoir été dénoncé par la directrice de la maison de retraite. Cette dernière avait été alertée par une autre aide-soignante qui avait pris son collègue sur le fait dans la chambre d’une patiente âgée de 88 ans.

Placé en garde à vue, l’homme avait d’abord nié les faits avant de reconnaître des viols sur deux des victimes présumées. Il est décrit comme une personne “solitaire”, “parfois agressive” et “un peu porté sur l’alcool”, ajoute Le Parisien.

L’aide-soignant comparait devant la cour criminelle de Versailles. Le verdict devrait être rendu jeudi soir.

Laisser un commentaire