Violée pendant des années par son père, Shannon a accouché de leur enfant

Shannon Clifton, une adolescente anglaise de 19 ans, a été victime des abus sexuels de son père, Shane, dès l’âge de six ans. Alors qu’elle vient d’apprendre que la peine de son bourreau avait été réduite de 5 ans, elle envisage de publier un livre racontant son histoire. Interrogée par le Derbyshire Live, elle a confié être enfin en mesure de retrouver sa vie.

Les abus ont commencé au divorce de ses parents, lorsqu’elle avait six ans. Shannon est alors partie vivre avec son père. Au début juste physiques, les violences sont rapidement devenues sexuelles. L’enfant avait l’habitude d’aller à l’école « avec des ecchymoses partout » mais avait pour consigne de dire qu’elle s’était battue avec ses cousins.

Après avoir déménagé, Shannon et son père sont revenus habiter dans leur ville natale, à Chaddesden. Les abus ont alors continué à s’amplifier. « J’ai seulement compris ce qu’était le sexe quand j’avais neuf ans et que nous l’apprenions à l’école. Je me souviens que les professeurs nous disaient que personne ne devait nous toucher à ces endroits-là. J’étais choqué parce que je me suis « c’est ce que mon père me fait » » a déclaré la jeune femme au média anglais.

À l’âge de 11 ans, elle est tombée enceinte pour la première fois. Quand elle a finalement osé l’avouer à son père, celui-ci l’a roué de coups. Elle a fini par perdre le bébé à 28 semaines de grossesse.

Quelques mois plus tard, elle a dit à un de ses professeurs que son père lui avait cassé le nez. « Les services sociaux m’ont pris pour une nuit et le lendemain, j’étais de nouveau chez lui. Ils n’ont rien fait donc je me suis dit que ça ne servait plus à rien de le dire aux gens. Je me mettais encore plus en danger en en parlant ».

En 2013, à l’âge de 13 ans, elle est encore tombée enceinte. Shane a malgré tout continué à agresser la jeune fille et lui interdisait d’aller à l’hôpital. Une semaine avant la fin de sa grossesse, les professeurs ont remarqué qu’elle était enceinte et ont averti les services sociaux de la police. Clifton est parvenu à s’enfuir avec sa fille mais Shannon a été reconnue une semaine après par un individu qui a alerté la police.

La jeune femme a gardé son enfant pendant plus d’un an avant de le faire adopter. En 2015, son père a été condamné à 15 ans de prison. Sa peine a récemment été réduite à 10 ans. La libération prochaine de son bourreau terrifie Shannon, au point qu’elle envisage de déménager dans un autre pays. Elle envisage de publier un livre, intitulé « Le Monstre que j’ai aimé » avant la fin de l’année. « Je veux que les gens sachent qu’il y a un moyen de s’en sortir. Il y a toujours une lumière au bout du tunnel. Vous ne vous en sortirez pas mais vous pouvez passer à autre chose ».

Laisser un commentaire