Le grand-père qui avait “accidentellement échappé sa petite-fille d’un bateau de croisière” est accusé d’homicide.

Le grand-père qui aurait fait tomber sa petite-fille du onzième pont d’un navire de croisière après l’avoir échappée a été accusé d’homicide par négligence. 

Selon les avocats de la famille, la petite Chloe Wiegand, qui n’avait que 18 mois, avait demandé à son grand-père de la soulever afin qu’elle puisse toucher à une fenêtre à proximité d’une aire de jeux pour enfants. Or, son grand-père nommé Salvatore Annello affirme qu’il n’avait pas réalisé que la fenêtre était ouverte et ainsi, la jeune fille avait effectué une chute mortelle sur le quai de béton

Un juge a ordonné l’arrestation du grand-père hier, après que les procureurs aient présenté des preuves. 

Pour sa part, Anello se défend en expliquant qu’il s’agissait d’un accident tragique, tout en blâmant la compagnie de navires de croisière d’avoir laissé la fenêtre ouverte. 

La famille est originaire de l’Indiana et elle se trouvait à bord u bateau de croisière “Freedom of the Seas”, qui est une propriété de Royal Caribbean. Le tragique accident s’était produit alors que le bateau était amarré à Porto Rico en juillet.

Anello comparaîtra en cour le 20 novembre et pour l’instant, il est détenu en échange d’une caution de 80 000 dollars américains. 

Un témoin oculaire de l’horrible tragédie a expliqué à Telemundo PR qu’il avait entendu la mère de l’enfant hurler suite à l’accident. Le témoin a raconté: “J’ai regardé à cause du cri de la mère. Cette tonalité, un cri de douleur de cette nature, ne se compare à aucun autre cri”.

La famille blâme Royal Caribbean pour la mort de Chloé, car elle affirme que la fenêtre coulissante était extrêmement dangereuse. 

La mère de Chloe, Kimberly, a déclaré: “Nous avons beaucoup de questions, principalement, pourquoi y avait-il une fenêtre ouverte dans la zone de jeux des enfants au onzième étage? Nous les blâmons évidemment. Il y a un million de choses qui auraient pu être faites pour rendre les lieux plus sécuritaires. Je sais que ma mère me demandait pourquoi il y avait une fenêtre ouverte au onzième étage. Leur réponse à cela avait été “Nous avons besoin de ventilation”. Pour cela, je dirais, trouvez un ventilateur, trouvez un autre mécanisme pour garder vos invités à l’aise plutôt que de créer un énorme danger qui a coûté la vie à notre enfant”. 

Enfin, Royal Caribbean a affirmé suite à l’accident que la compagnie était “profondément attristée”.

Laisser un commentaire