Il agrippe sa femme par les cheveux, l’étrangle et la bat : «Elle se frappe elle-même!»

Un jeune homme de 24 ans a comparu devant le tribunal correctionnel de Poitiers pour des faits de violences conjugales commises entre mi-juillet et fin août 2019.

Le 28 août, les policiers étaient intervenus dans le quartier des Trois Cités pour une dispute de couple dans une voiture.

A l’intérieur du véhicule, la femme était prostrée, terrorisée. Elle a raconté toutes les violences qu’elle subissait de la part de son mari : agrippée par les cheveux, étranglée devant ses quatre enfants, victime de coups sur l’ensemble du corps… […].

C’est la propre fille de la victime, âgée de 13 ans, qui avait appelé les forces de l’ordre. Cette mère de famille a déjà 4 enfants d’une précédente union.

« Il la frappe souvent, lui met des coups de poing dans la gorge, il lui coince la bouche quand elle pleure, j’ai peur qu’il tue ma mère. » a témoigné l’adolescente.

Au Tribunal, les juges ont demandé au prévenu d’expliquer les traces de coups, les ecchymoses constatées par le médecin sur la victime. « Elle se frappe elle-même » a-t-il répondu avec aplomb aux magistrats.

Le jeune homme a été condamné à 8 mois de prison, dont 4 avec sursis et mise à l’épreuve pendant deux ans.

Laisser un commentaire