Maltraitance: Le nourrisson avait dû être hospitalisé dix jours après sa naissance!

Une Beaurinoise et son compagnon de l’époque sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Dinant pour des faits de maltraitance sur un nourrisson et non-assistance à personne en danger. Les faits se sont produits entre le 25 janvier 2017, date de naissance de l’enfant, et le 8 mai 2017.

Ce sont des faits graves et choquants dont deux Beaurinois doivent répondre devant le tribunal correctionnel de Dinant : en l’espace d’un peu plus de trois mois, un bébé, maltraité, a dû être hospitalisé à trois reprises.

Le beau-père, qui a refusé de sortir de prison pour assister à l’audience de ce mardi, est soupçonné d’avoir infligé des coups et blessures au nourrisson, alors que sa mère se serait abstenue de venir en aide à son enfant pourtant exposé à un péril grave.

Laisser un commentaire