Le petit garçon de 3 ans mort poignardé a été tué par l’ex-amoureux de sa mère.

Les autorités ont déclaré que Hunter Straight-Smith, le garçon de 3 ans de Winnipeg qui a été poignardé pendant son sommeil dans la nuit de mercredi dernier, était décédé des suites de ses blessures.

L’enfant avait été retrouvé par des policiers dans la nuit du 30 octobre tandis que son corps démontrait qu’il avait été poignardé à plusieurs reprises. Daniel Jensen, un homme de 33 ans qui est l’ancien amoureux de la mère du petit garçon a été accusé de plusieurs chefs d’accusations.

Les services d’urgence avaient transféré l’enfant dans une unité de soins intensifs et celui-ci avait été aussitôt placé sous assistance respiratoire. Or, la tante de l’enfant, Roxanne Moar, a confirmé à CBS News que le jeune Hunter souffrait de graves lésions cérébrales.

Par la suite, un porte-parole de la famille a déclaré que Hunter était décédé des suites de ses blessures dans la journée de samedi.

L’auteur du meurtre, un homme de 33 ans nommé Daniel Jensen, était l’ancien petit ami de la mère de Hunter, Clarice Smith. Celui-ci a été accusé de tentative de meurtre et de voies de fait causant des lésions corporelles. De plus, il fait face à six chefs d’accusation de non-respect des conditions d’engagement et de non-respect d’une ordonnance de probation.

Selon CBC Canada, la police affirme que la nuit où Hunter a été poignardé, Jensen était en compagnie de la mère de Hunter lorsqu’ils se sont disputés. L’échange se serait rapidement transformé en une violente agression.

Smith avait subi un certain nombre de blessures, mais on ne craignait pas pour sa vie.

Suite à cette agression, Jensen aurait marché jusqu’à la demeure de son ancienne campagne pour s’en prendre au jeune garçon.

Le porte-parole du Service de police de Winnipeg, l’agent Jy Murray, a déclaré aux médias locaux: “Alors que les membres du personnel d’urgence prennent du recul sur cet incident, ils commencent à décompresser, mais cela peut être très difficile. C’est une chose qui restera longtemps dans la mémoire des policiers et qui les hantera pendant très longtemps même”.

Laisser un commentaire