Bordeaux : un chirurgien jugé pour l’oubli d’une compresse dans le corps d’un patient

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné un chirurgien de 51 ans pour avoir oublié, à la suite d’une opération du cœur, une compresse dans le corps d’un patient.

Retour sur les faits

Les faits remontent en 2011, quand un chirurgien a demandé à ce que le corps d’un patient, qui vient d’être opéré du cœur, soit fermé alors qu’une compresse a été oubliée à l’intérieur. Ce chirurgien aurait daigné retourner dans le bloc opératoire alors qu’on lui a signalé qu’une compresse manquait. Il aurait juste demandé à un chirurgien “junior” de vérifier le corps.

Quand ce dernier lui a dit n’avoir trouvé aucune compresse, il lui a alors donné l’ordre de recoudre le corps. A son réveil, le patient (un conducteur de bennes), a raconté ne plus sentir ses jambes. Quelques jours plus tard, il a dû être amputé de ses membres inférieurs.

Dix jours pour faire appel

Le chirurgien a été condamné par le tribunal correctionnel de Bordeaux, mercredi 6 novembre dernier, à six mois de prison avec sursis pour “blessures involontaires ayant entraîné une incapacité supérieure à trois mois” par négligence.

Laisser un commentaire