Guéret : 10 mois de prison pour le conjoint violent

Un homme de 26 ans a été condamné ce mardi à Guéret. Il a été interpellé à Mérinchal dimanche, dans l’après-midi, après que sa femme a appelé la gendarmerie, pour des faits de violences. Il écope de dix mois de prison avec sursis.

Un jeune homme de 26 ans est condamné à 10 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Guéret, ce mardi. Le prévenu, jugé en comparution immédiate, a été interpellé par les gendarmes dimanche, vers 16 heures, après un appel de sa compagne, avec qu’il était en instance de séparation. Elle dénonçait des faits de violences. 

Des violences à cinq reprises en quelques mois

Au tribunal, l’homme reconnait les faits, même si sa forte alcoolisation, lors de ses crises de violences, ne lui permet pas de se souvenir de tous les détails. La victime évoque au moins cinq épisodes en quelques mois. Tentatives d’étranglements, gifles, coup de tête, morsure à la cuisse. A l’audience, le prévenu reconnait des violences mutuelles. Sa relation avec la victime, âgée de 19 ans, il “préfère en rester là, si c’est pour que cela recommence.” 

Le weekend dernier, c’est lorsque son compagnon la projette sur le canapé, lui maintient la main sur la bouche, qu’elle décide de prévenir les gendarmes, même si elle se déclare toujours amoureuse. Elle ne s’est pas constituée partie civile. L’homme a été condamné à 10 mois de prison avec sursis mise à l’épreuve. Il a l’obligation de se soigner, de trouver un travail ou une formation, et l’interdiction de rentrer en contact avec son ancienne petite amie. 

Pour rappel, plus de 160 plaintes ont été déposées depuis le début de l’année pour des violences intra-familiales en Creuse. 

Laisser un commentaire