Le message de Marin, 3 ans après sa violente agression alors qu’il défendait un couple

Trois ans jour pour jour après sa terrible agression survenue le 11 novembre 2016 à Lyon alors qu’il défendait un couple agressé parce qu’il s’embrassait, Marin a publié hier une vidéo sur la page Facebook “Je soutiens Marin”.

“J’aimerais que ce triste jour d’anniversaire devienne un jour d’espoir et de sens” témoigne le jeune homme, âgé aujourd’hui de 23 ans.

Le 11 novembre 2016, un couple, âgé d’une quarantaine d’années, avait été pris à partie par une bande de jeunes parce qu’il s’embrassait à un arrêt de bus à Lyon.

Marin, âgé à l’époque de 20 ans, qui attendait le bus avec sa petite amie Amandine, s’était alors interposé pour les défendre.

Mais il n’était pas de taille face aux agresseurs trop nombreux et l’un d’eux l’avait violemment frappé à plusieurs reprises à coups de béquille.

Pris de convulsions, le jeune homme s’était écroulé au sol. Dans le coma pendant deux semaines, il s’était finalement réveillé, à la surprise des médecins.

Son agresseur, mineur au moment des faits, a été condamné à sept ans et demi de prison en mai 2018.

“Rien ne sera plus jamais pareil après cette terrible agression du 11 novembre”, dit aujourd’hui le jeune homme. “Depuis trois ans je vis différemment, je me reconstruis”.

“Je tente de trouver ma nouvelle place dans la société. Je vais d’ailleurs entamer prochainement un bilan de compétence dans mon centre [de soins, ndlr] pour m’y aider.”

Car, aujourd’hui, Marin garde de graves séquelles physiques de son agression qui l’handicape au jour le jour.

Le 1er mars dernier, Marin a reçu la Légion d’honneur, après qu’une pétition lancée par ses parents allant en ce sens a reçu plus de 80.000 signatures.

Laisser un commentaire