Lydie Logé : Michel Fourniret et son ex-femme placés en garde-à-vue

Le tueur en série et son ex-femme Monique Olivier sont entendus depuis mardi à Nanterre dans le cadre d’une disparition restée inexpliquée depuis 1993 à Saint-Christophe-le-Jajolet.

Le couple que formaient Monique Olivier et Michel Fourniret, est de nouveau réuni dans les locaux de l’Office central de répression de violences aux personnes depuis mardi. Le procureur de la république d’Argentan confirme que cette audition est liée à l’enquête portant sur la disparition de Lydie Logé.

Lydie Logé était âgée de 29 ans lors de sa disparition. A Saint-Christophe le Jajolet, l’affaire était tombée dans l’oubli jusqu’à ce que le nom de Michel Fourniret la remete à la une de l’actualité. / © DR

Cette jeune femme alors âgée de 29 ans s’est évaporée le 18 décembre 1993 à Saint-Christophe le Jajolet. Son corps n’a jamais été retrouvé. Les investigations se sont soldées en 2009 par un non-lieu. Le procureur Hugues de Philly indique que l’enquête a été rouverte en 2018.

Des prélèvements ont été effectués dans la voiture de Michel Fourniret en février dernier. Une correspondance a pu être établie avec l’ADN de plusieurs proches de Lydie Logé.

Cette disparition a déjà fait l’objet de deux enquêtes, de 1994 à 1998 puis de 2004 à 2009, qui ont toutes deux abouti à des non-lieux. Le parquet d’Argentan a rouvert le dossier pour disparition inquiétante en juin 2018.

Pendant des années, Monique Olivier a été complice des nombreux assassinats perpétrés par son époux, “l’ogre des Ardennes”. Alors que ce dernier est encore en prison, les deux scellent alors un pacte criminel: elle l’aidera à enlever et tuer des jeunes filles ; en échange, lui se chargera de liquider ses anciens compagnons. Elle sera aussi celle qui signera l’arrêt définitif de leur parcours criminel, en 2004, lorsqu’elle craque devant les enquêteurs et dévoile la longue liste des victimes de Michel Fourniret.

Michel Fourniret a été condamné en 2008 à la perpétuité incompressible pour sept meurtres de jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001, précédés de viol ou tentative de viol. Le 16 novembre 2018, il a été à nouveau condamné à la perpétuité pour l’assassinat en 1988 de Farida Hammiche.

Laisser un commentaire