Finistère : Accusée d’avoir tué son nourrisson, une femme jugée aux assises

Une femme de 47 ans est jugée depuis mercredi devant la cour d’assises du Finistère. Elle est accusée d’avoir tué son nouveau-né le 6 mai 2016 au domicile de sa sœur à Brest, rapporte Le Télégramme. Mère de deux enfants, elle aurait accouché seule au petit matin dans la salle de bains et « aurait eu des gestes qui auraient causé la mort de la petite fille », selon le parquet de Brest.

Le corps sans vie du nourrisson avait été découvert dans un placard sous le lavabo, le cordon ombilical autour du cou. Dans son entourage, personne ne s’était aperçu que la quadragénaire était enceinte. « Elle a fait un déni total de grossesse », assure son avocat.

« Des gestes involontaires » selon l’accusée

Lors de sa garde à vue, la Costarmoricaine aurait reconnu les faits selon le quotidien. Mais lors du premier jour d’audience, elle a évoqué « des gestes involontaires » sur son bébé qui serait tombé « la tête la première dans les toilettes ». En la récupérant par le pied, la mère aurait ensuite cogné involontairement la tête de son enfant contre le lavabo. Le verdict est attendu vendredi.

Laisser un commentaire