Autisme: Attaché pendant une heure par des employés de son école, le procès s’ouvre

Près d’un an après le décès dans une école en Californie, plusieurs employés de l’établissement sont poursuivis au pénal pour leur rôle présumé dans sa mort.

Le 28 novembre 2018, Max Benson est mort dans de tragiques circonstances. Le petit garçon de 13 ans était alors scolarisé à l’école Guiding Hands School, un établissement spécialisé dans l’accueil des enfants ayant des besoins spéciaux. Ce jour-là, le préadolescent – autiste – est devenu violent. Pour le punir, plusieurs employés l’ont retenu et attaché pendant plus d’une heure, le visage au sol, comme le rapporte People. La police a déclaré qu’une enseignante, Kimberly Wohlwend, avait affirmé que Max avait craché sur un camarade de classe et était devenu violent avant d’être maintenu au sol. Le jeune homme est mort deux jours plus tard.

Max a été retenu pendant une heure et 45 minutes, jusqu’à ce qu’il ne réponde plus, selon des documents judiciaires. “Je n’ai pas fait grand chose à part pleurer”, a déclaré sa mère. Un an après ce décès tragique, trois personnes de l’établissement scolaire vont être traduites en justice pour “homicide involontaire” : l’enseignante, la directrice générale et la directrice. L’école, une société californienne, sera également inculpée d’homicide involontaire et de crime. “Nous sommes soulagés que la justice soit rendue avec la mise en accusation des responsables de sa mort”, a déclaré à KXTV un avocat représentant la famille de Max.

Les enquêteurs ont trouvé des preuves suffisantes pour assurer que les membres du personnel de l’école retenaient l’adolescent “plus longtemps que nécessaire” et qu’ils avaient usé d’une force trop importante. Une semaine après le décès dramatique de Mac, le Département de l’Éducation de la Californie a suspendu la certification de l’école. Il a ensuite fermé définitivement ses portes en janvierdernier et a été remplacé par une nouvelle école.

Cindy Keller, directrice exécutive de l’école Guiding Hands, et Staranne Meyers, directrice générale, et Kimberly Wohlwend, enseignante en éducation spéciale, sont accusées d’homicide involontaire coupable de crime, a annoncé mardi un communiqué de presse du bureau du procureur du comté d’El Dorado.

Ils doivent être traduits en justice mercredi après-midi. CNN essaie de contacter les membres du personnel et leurs avocats.

Selon le communiqué de presse, la Guiding Hands School Inc., propriétaire de l’école alternative privée à El Dorado Hills, désormais fermée, sera également accusée d’homicide involontaire coupable de crime/

Fondée en 1993, l’école a fermé ses portes en janvier, affirmant que “sa décision de renoncer à notre certification est dans le meilleur intérêt et au profit de nos élèves, de leurs parents et de notre personnel”. KCRA a rapporté.Avant que l’école ne rende sa certification, le Département de l’Éducation de la Californie l’a suspendue puis révoquée, citant de “nombreuses enquêtes” et affirmant que les moyens de contention utilisés avec l’adolescent utilisé une force inutile et déraisonnable.

“Les preuves actuelles corroborent la conclusion selon laquelle les actions du personnel du SGH sont préjudiciables à la santé, au bien-être et à la sécurité d’une personne ayant des besoins exceptionnels”, a déclaré le département en décembre à l’issue de son enquête.

Laisser un commentaire