Une mère découvre qu’une infirmière violente son fils handicapé atteint de paralysie cérébrale

Une mère a découvert avec horreur qu’une infirmière abusait physiquement de son fils en fauteuil roulant. La mère avait installé une caméra cachée dans son salon et les images ont démontré que l’infirmière donnait des coups de pied à son garçon, en plus de le gifler et de le secouer.

La mère originaire du Tennessee aux États-Unis se nomme Dawn Caldwell et elle ne cache pas que ce fut un énorme choc pour elle de découvrir les images filmées par la caméra cachée en juillet dernier.

Son fils de 20 ans est atteint de paralysie cérébrale et il est incapable de parler ou de se défendre.

Dans une entrevue accordée à NBC News, Dawn a expliqué ce qui lui avait mis la puce à l’oreille : “Il hurlait, claquant le plateau sur sa chaise pendant des heures après qu’elle [l’infirmière] le sortit du lit”.

Dawn a donc décidé d’installer une caméra afin de savoir ce qui se passait à la maison pendant qu’elle et son mari sortaient travailler.

La mère poursuit son récit troublant: “Le 7 juillet 2019, mon mari et moi avons quitté la maison pendant quelques heures. Sur le chemin du retour, j’avais un pressentiment comme quoi je devais jeter un coup d’oeil à la caméra pour voir ce qui se passait. Un drôle de sentiment m’a dit d’appuyer sur le bouton d’enregistrement, je l’ai fait.”

La vidéo qui a alors été enregistrée montrait l’infirmière donnant des coups de pied à son fils, en plus de le piquer au visage et de le secouer.

Une mère découvre qu'une infirmière violente son fils handicapé atteint de paralysie cérébrale from Radio Capitole on Vimeo.

Sur les images de la vidéo, on pouvait voir que l’infirmière nommée Malana Smith regardait la télévision tout en retournant les pages d’un livre pour le jeune garçon.

Dawn s’est rendue à toute vitesse à la maison et elle a demandé à Smith de quitter les lieux.

Elle a ensuite signalé l’incident au bureau du shérif du comté de Jackson.

Les Services de protection des adultes et le directeur du Conseil des soins infirmiers ont également été avisés.

Dawn confie: “Je ne veux pas le voir bouleversé. Il ne pleure pas comme vous et moi, il n’a pas de larmes qui coulent sur son visage comme vous ou moi lorsque nous pleurons. Il ne peut pas venir me voir et me dire: “Hé, elle a fait ça et je n’ai pas aimé ça” ou quelque chose comme ça.”

FoX 17 News a révélé que l’infirmière Malana Smith avait été accusée de voies de fait et elle devrait comparaître en décembre prochain.

Selon le ministère de la Santé du Tennessee, le permis de Smith devait expirer le 31 août 2021.

Laisser un commentaire