Un couple de végans accusé d’avoir causé la mort par malnutrition de leur bébé de 18 mois.

Un couple adepte du régime alimentaire végétalien est accusé d’avoir causé la mort par malnutrition de son fils alors que les deux parents ne l’alimentaient avec presque rien d’autre que des fruits et des légumes crus.

Le garçon de 18 mois pesait moins de 8 kilos lorsqu’il est mort le 27 septembre dernier. Il se trouvait alors avec ses parents, Ryan et Sheila O’Leary.

Sheila, qui est âgée de 35 ans, a déclaré à la police que le garçon était né à la maison, qu’il n’avait jamais vu un médecin au cours de sa vie et qu’il avait été nourri avec un régime de fruits et légumes crus, dont des mangues, des bananes et des avocats.

La mère a expliqué que lorsque son fils est mort, il n’avait pas mangé de nourriture depuis une semaine et elle pensait que c’était parce qu’il faisait ses dents et qu’il était allaité.

Les O’Leary ont été accusés d’homicide involontaire par négligence et de négligence envers les enfants.

La police a révélé que Sheila, qui est mère au foyer, avait dit à un détective qu’elle était en train d’allaiter son fils vers 4 heures du matin lorsqu’il a commencé à avoir de la difficulté à respirer.

La mère était inquiète parce que c’était la première fois que cela se produisait, mais elle n’avait pas demandé d’aide, car l’enfant s’était rendormi par la suite.

Le jeune bambin a été déclaré mort à sa maison familiale de Cape Coral, en Floride, après que sa mère se soit réveillée et ait remarqué qu’il ne respirait plus et qu’il était froid.

Dans un rapport de police obtenu par le  Fort Myers News-Press, on apprend que la mère a signalé le 911 alors que son mari de 30 ans tentait de réanimer le garçon.

Les examens médicaux ont démontré que la mort du garçon avait été causée par des problèmes de malnutrition. L’examen a aussi révélé des signes de déshydratation, des problèmes de foie et même des enflures au niveau de ses mains, de ses pieds et de ses jambes.

Sheila avait indiqué à la police que les pieds de son fils avaient commencé à enfler depuis plusieurs semaines et qu’il ne marchait plus autant qu’auparavant.

La police a affirmé que le garçon pesait moins de 8 kilos, soit le poids moyen d’un enfant de sept mois.

Le poids moyen pour un enfant de 18 mois est de près de 11 kilos.

La police a aussi déclaré dans un autre document que les parents avaient trois autres enfants à l’intérieur de leur fourgonnette quand ils sont allés rencontrer un détective.

Deux de ces enfants – des filles âgées de trois et cinq ans – étaient extrêmement petites et elles pesaient en dessous de la moyenne pour leur âge. Leur peau affichait aussi un teint pâle et jaunâtre, selon des policiers.

Une des filles avait aussi les dents noircies par des caries dentaires et une intervention chirurgicale a même été nécessaire.

La troisième enfant, une fille, semblait en meilleure santé et Sheila lui avait donné naissance lors d’une relation précédente. Les autorités croient que cette fillette était probablement en meilleure santé, étant donné qu’elle visitait son père tous les deux mois.

Laisser un commentaire