Sous l’effet de la cocaïne, il mord trois fois un bébé parce qu’il avait commencé à pleurer

Un homme de 29 ans a avoué avoir mordu un bébé à trois reprises alors qu’il était sous l’effet de la cocaïne.

Michael Dabbs a mordu une fillette de 14 semaines trois fois après qu’elle se soit mise à pleurer.

Dabbs, qui est originaire de Wirrall, a planté ses dents dans l’épaule gauche, l’abdomen et le genou de l’enfant, ce qui a incité la famille choquée à communiquer avec les services sociaux.

À l’origine, les détectives soupçonnaient la mère du bébé, or 4 mois plus tard, comme Dabbs n’arrivait plus à vivre avec son secret, il s’est rendu auprès des policiers afin de confier son crime. 

Dabbs a admis devant la juge qu’il avait perdu son sang-froid parce que la fillette avait commencé à pleurer.

C’est par l’entremise d’un courriel à la police que Dabbs s’est confié à propos de son crime: “C’était comme si je m’étais évanouie. Elle souriait et riait et la seconde suivante, elle pleurait bruyamment.”

Dabbs a affirmé qu’il avait commencé à prendre de la cocaïne pour calmer la douleur qu’il ressent depuis un accident de travail au chantier naval de Wirral Cammell Lairds.

Dans ses aveux à la police, Dabbs a ajouté : “J’ai regretté tout ce que j’ai fait depuis le moment où ça s’est produit. Je ne me souviens pas les avoir faits. J’aimerais avoir le contrôle de mes actes lorsque je suis sous l’effet de la drogue. Je ne pense pas que j’ai agi comme un homme en refusant de faire face aux conséquences, mais maintenant je pense que je suis prêt.”

Dabbs a plaidé coupable à des accusations de voies de fait causant des lésions corporelles.

Il a été condamné à purger une peine de 16 mois et il devrait être libéré à la moitié de sa sentence.

Au moment d’annoncer la sentence de Dabbs, la juge Rachel Smith a déclaré : “Il s’agissait d’un geste de violence gratuite sur un enfant de 14 semaines.”

John Ballam, l’avocat de la défense, a déclaré que Dabbs “était absolument dégoûté par son comportement. Il a honte et il a exprimé des remords. Il ne peut donner aucune explication réaliste quant au pourquoi et au comment il a pu agir de la sorte. Il a commencé bêtement à prendre des médicaments pour soulager la douleur et l’a mélangé avec un cocktail d’alcool à l’occasion”.

Dabbs est maintenant sous médication prescrite.

L’agente-détective Laura Everleigh a déclaré pour sa part : “Il s’agit d’un incident épouvantable au cours duquel Dabbs, sous l’effet de la cocaïne, a admis avoir mordu à plusieurs reprises un jeune bébé, qui n’a heureusement pas été blessé plus gravement. La consommation de cocaïne ou d’autres drogues lorsqu’il s’agit de jeunes enfants est complètement horrible, et heureusement Dabbs aura un temps en détention pour réfléchir à ses actes. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires des services sociaux, les autorités locales et le NHS afin d’identifier et de protéger les jeunes ou les personnes vulnérables qui risquent d’être victimes de violence contre ceux qui devraient être protégés. Si vous avez des préoccupations ou des soupçons et que vous voulez nous parler, il y a différentes façons, mais quelle que soit la façon dont vous transmettez des informations, assurez-vous de le faire et nous pouvons prendre des mesures positives”.

Laisser un commentaire