Elisa, enceinte de 6 mois, meurt dévorée par une meute de chiens

Dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Elisa Pilarski, l’autopsie a révélé que son décès avait pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens au corps et à la tête.

Des prélèvements ont été effectués sur 93 chiens, dont les 5 chiens de la victime, ainsi que d’autres ayant participé à une chasse à courre le jour du drame.

Il s’agit d’identifier le ou les chiens mordeurs. Certaines morsures ont été faites avant la mort et d’autres après.

Samedi après-midi, la jeune femme, enceinte de 6 mois, avait appelé son compagnon pour lui signaler la présence de chiens menaçants alors qu’elle promenait son chien dans la forêt de Retz, dans l’Aisne.

Paniqué, il s’était rendu immédiatement sur les lieux et avait découvert le corps sans vie de sa compagne.

L’enquête ouverte pour « homicide involontaire par agression de chien » a été confiée à la SR d’Amiens.

Laisser un commentaire