La famille ne verse pas sa dot, il vole un rein de sa femme et le vend

En Inde, un homme est soupçonné d’avoir volé un rein à sa femme et de l’avoir vendu, parce que sa belle famille n’avait pas payé sa dot.

Il y a deux ans, Rita Haldar s’est plainte d’une douleur aiguë à l’abdomen.

Elle s’était alors rendue dans une clinique privée de Calcutta pour se faire opérer de l’appendicite. Elle était accompagnée de son mari, de sa belle-mère et de son beau-frère.

Plusieurs mois plus tard, les douleurs de la jeune femme se sont intensifiées. Elle a alors supplié son époux de la conduire chez un médecin, mais ce dernier a refusé catégoriquement.

Ses douleurs devenaient tellement insupportables qu’il y a trois mois, avec l’aide d’amis de ses parents, elle a consulté un médecin qui lui a fait passer une échographie.

Elle a alors appris que son rein droit avait disparu. Le 2 février, la jeune femme, âgée de 28 ans, a porté plainte contre son mari, sa belle-mère et son beau-frère.

Placés en garde à vue, le mari et son frère ont avoué qu’ils avaient profité de l’opération de l’appendicite de la victime pour lui voler son rein droit.

Ils ont ensuite vendu l’organe de Rita Sarkar à un homme d’affaires dans l’Etat de Chhattisgarh. La police a fait savoir qu’elle se rendrait dans la clinique de Calcutta où l’opération a eu lieu.

Le couple était marié depuis 12 ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*