Jalouse de l’attention que leur porte son mari, elle tue trois de ses enfants

Brittany Pilkington, 27 ans, a tué ses trois garçons parce qu’elle était “jalouse” de l’attention que leur portait son mari. Cette jeune mère de l’Ohio a plaidé coupable mardi afin d’éviter la peine de mort. 

Niall était encore nourrisson quand il est mort en juillet 2014. Gavin, 4 ans, a rendu son dernier soupir en avril 2015. Noah, enfin, est mort à 3 mois en août 2015.

Brittany n’avait pas été accusée du meurtre de ses deux premiers enfants parce que la police n’avait aucune preuve du crime. Lorsque Noah a été retrouvé mort, elle a tout avoué. 

Elle a expliqué qu’elle les avait tous étouffés par jalousie. Elle avait également dit qu’elle était contrariée parce que son mari et père des enfants n’accordait pas assez d’attention à leur fille, qu’elle a épargnée.

L’un de ses avocats a déclaré que vu son passif familial – elle a été empoisonnée au plomb durant son enfance et a été victime d’abus sexuels et physiques pendant des années -, elle était “plus en sécurité en prison qu’à l’extérieur”.

Laisser un commentaire