Loiret : Il tue sa femme et signale sa disparition

Un homme a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint, après la découverte du corps de sa femme dans une forêt du Loiret.

l est soupçonné d’avoir voulu dissimuler son acte en signalant la disparition de sa femme à la gendarmerie. Samedi 23 novembre, un homme de 59 ans a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint et écroué pour le meurtre de sa femme près d’Orléans (Loiret).

Pascal H. avait non seulement averti les gendarmes mais il avait aussi fait part de son inquiétude sur les réseaux sociaux, lançant un appel à ses contacts afin qu’ils lui signalent toute information sur sa femme, prétendument non rentrée à leur domicile. Selon le Parisien, il aurait même indiqué : “À tous mes contacts, la disparition de ma femme n’est pas un canular. Je joue pas à ça”. 

Des incohérences ayant été mises en évidence dans le témoignage de l’homme, il a été interpellé. Interrogé, il a tout d’abord nié les faits avant de reconnaître une violente dispute et des coups ainsi qu’une strangulation “avec un foulard” a indiqué à l’AFP le procureur de la République d’Orléans, Nicolas Bessone.

Ce féminicide intervient alors qu’ont eu lieu samedi partout en France des marches contre les violences faites aux femmes. Il s’agit du 138ème féminicide de l’année d’après le collectif “Féminicides par (ex) compagnons”.

Laisser un commentaire