Les enfants passent trop de temps devant des écrans, selon une étude canadienne

Les enfants sont censés passer une heure par jour maximum devant des écrans, selon la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé.

Une étude canadienne, publiée ce lundi dans la revue Jama Pediatrics, montre que la grande majorité des enfants de deux et trois ans dépasse le temps recommandé d’écrans par semaine et qu’un facteur associé est le temps passé par leurs mamans devant des écrans.
    
L’étude s’est penchée sur les cas de 3600 enfants et s’est appuyée sur une étude réalisée entre 2011 et 2014 où les mères déclaraient les temps d’écrans pour elles-mêmes et leurs enfants.

La recommandation de l’Organisation mondiale de la santé est d’une heure par jour maximum. Or, 80% des enfants de deux ans et 95% des enfants de trois ans dépassaient sept heures d’écrans par semaine selon l’enquête publiée ce lundi.

Difficile d’établir des relations de cause à effet

Le facteur le plus associé, et de loin, à une haute consommation d’écrans chez les enfants était le temps passé par les mères devant des tablettes, smartphones ou téléviseurs, suivi par la garde à domicile (comparé aux enfants qui vont à la crèche).

“Dans les familles à haute consommation d’écrans, les parents pourraient avoir du mal à appliquer les consignes sur le temps d’écrans sans une approche d’accompagnement”, écrivent les auteurs de l’étude.

De multiples études ont été publiées ou sont en cours pour étudier l’impact des écrans sur le développement des enfants, mais il est difficile d’établir des relations de cause à effet. Il est complexe d’isoler l’effet du temps d’écran et de comparer des enfants par ailleurs similaires, car beaucoup de facteurs socio-économiques et culturels, plus ou moins mesurables, entrent en jeu dans la consommation de télévision ou de jeux vidéo.

Laisser un commentaire