Suisse : Accusé de droguer des jeunes filles pour les violer

Un Allemand de 33 ans comparait devant le tribunal pour avoir violé des mineures après les avoir humiliées et droguées.

Un Allemand de 33 ans doit actuellement répondre de ses actes devant le tribunal de district d’Olten-Gösgen (SO), rapporte la «Solothurner Zeitung».

Âgées entre 15 et 16 ans au moment des faits, ses victimes présumées, pour la plupart pensionnaires de centres d’accueil, auraient subi des rapports sexuels forcés. Pour arriver à ses fins, l’accusé les aurait soumises à des pressions psychologiques et les aurait forcées à se droguer.

Condamné pour des actes sexuels avec des enfants

Au tribunal, l’homme a nié les faits: «Je n’ai drogué ni violé personne», a-t-il dit, en affirmant que les accusations de viol ont été faites en guise de «vengeance».

Mais son lourd casier judiciaire ne joue pas en sa faveur. En 2014, il avait déjà été condamné pour agression sexuelle sur mineur. Accusé par une autre jeune femme en 2016, il avait passé cinq semaines en détention provisoire.

La prison, sa «thérapie»

L’expert médico-légal, en charge du dossier, lui a diagnostiqué un trouble de la personnalité antisociale, qui peut également être comparé à de la psychopathie. Pour ce qui est des chances de succès d’une éventuelle thérapie, celui-ci a déclaré que l’accusé montrait «peu de compréhension sur ses problèmes de comportement».

L’homme exclut de toute façon une telle mesure: «Je suis en prison depuis si longtemps (ndlr: depuis deux ans). C’est cela, ma thérapie, ma punition», a-t-il dit au juge. Le verdict est attendu le 11 décembre prochain.

Laisser un commentaire