Il frappe sa femme parce qu’elle ne lui a pas donné assez vite une cigarette.

Les faits se sont déroulés lundi à Saint-Denis-le-Ferment, dans l’Eure.

Un homme, âgé de 40 ans, a demandé une cigarette à sa femme. Mais, comme cette dernière ne lui a pas donné assez vite, il l’a violemment battue.

La victime est parvenue à s’échapper du logement et à se réfugier chez un voisin avant d’appeler les secours.

Le quadragénaire a été interpellé par les gendarmes. Placé en garde à vue, il a expliqué qu’il ne frappait son épouse « qu’une fois par mois seulement » a-t-il indiqué avec aplomb.

Un certificat médical atteste que la victime s’est vue prescrire une interruption temporaire de travail de 30 jours, le 8 novembre. Ce jour-là, le mis en cause avait également porté des coups au fils de la victime.

Le suspect, déjà condamné par le passé à un an de prison avec sursis pour violences conjugales, a été placé en détention provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.