Deux jumeaux de 11 ans retrouvés morts assassinés, leur père découvert pendu

Deux salariés de l’association Don Bosco à Landerneau, dans le Finistère, ont découvert ce mercredi le corps sans vie d’un homme de 57 ans, pendu à l’entrée des locaux.

Les pompiers, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès. Plus loin, ils ont découvert les cadavres des deux enfants du quinquagénaire.

Il s’agit de faux-jumeaux, âgés de 11 ans. Le garçon a été étranglé tandis que la fille a été poignardée à la gorge.

Un mot a été retrouvé au domicile de l’homme, annonçant son intention de mettre fin à ses jours. Dans cette lettre, le père “en voulait à tous les services, estimant qu’il n’était pas assez consulté sur le suivi de ses enfants” a déclaré le parquet.

La fillette de 11 ans était lourdement handicapée. Cette dernière était suivie à l’Institut médico-éducatif de Landerneau.

Selon le directeur de Don Bosco, une association qui s’occupe d’enfants handicapés et isolés, un signalement avait été fait il y a deux mois concernant le père séparé de la mère.

“Il était en souffrance et réagissait parfois avec véhémence, on craignait surtout pour lui. Il était en détresse financière. Il nous avait fait part de difficultés avec son épouse notamment en ce qui concerne l’éducation des enfants”. a déclaré le directeur.

La piste d’un double homicide suivi d’un suicide.

Laisser un commentaire