Un garçon de 8 ans s’enlève la vie après avoir été battu à l’école.

Un garçon de 8 ans aurait été “assommé” par ses intimidateurs dans les toilettes de son école deux jours avant de s’enlever la vie par pendaison.

C’est à l’école primaire Carson à Cincinnati, Ohio, que le jeune Gabriel Taye aurait été frappé au sol avant de rester inconscient, sans l’aide de quiconque, pendant sept minutes. 

Des images filmées montrant le moment où les intimidateurs sont allés s’en prendre au jeune garçon ont été dévoilées en cour alors que les avocats de Carson Elementary tentaient de faire rejeter une poursuite déposée par la famille de Gabriel suite à sa mort qui était survenue en janvier 2017. 

Les avocats de l’école disent que l’école devrait être à l’abri de toute responsabilité parce que l’établissement ne peut pas être responsable de la violence entre les élèves. 

Cornelia Reynolds, la mère de Gabriel, avait trouvé son fils pendu à côté de son lit superposé et les avocats de la famille en deuil accusent l’école  Carson Elementary d’avoir tenté de dissimuler les graves problèmes d’intimidation qui règnent à l’intérieur de ses murs.

Jennifer Branch, l’avocate qui représente la famille a déclaré : “Le district scolaire, trois ans plus tard, ne nous a toujours pas dit ce qui s’était passé. Ce que le directeur savait, ce que le directeur adjoint savait sur la façon dont il a été victime d’intimidation et comment il a été blessé tout au long de son passage à l’école primaire Carson”.

Branch a également accusé l’école de ne pas avoir conservé une autre vidéo tournée le lendemain, qui montrait Gabriel en train de se faire épingler par deux garçons dans la même salle de bain. Ces agresseurs présumés auraient alors arraché la bouteille d’eau de Gabriel et ceux-ci auraient tenté de la jeter dans les toilettes devant lui. Gabriel aurait immédiatement dit à son professeur ce qui s’était passé, avant de rentrer chez lui ce soir-là pour s’enlever la vie.

La poursuite allègue en outre que Gabriel a été victime d’intimidateurs au moins six fois au cours de sa dernière année scolaire, mais elle affirme aussi que l’école Carson Elementary a omis de dire à ses parents des informations vitales. 

Un porte-parole de l’école a déclaré que Gabriel, élève de troisième année, n’avait jamais mentionné avoir été blessé par d’autres élèves et qu’il n’avait pas de blessures visibles qui pouvaient témoigner de ce qu’il subissait. Mais Branch insiste sur le fait que l’école a été négligente dans son approche avec Gabriel, et elle a déclaré au Service de nouvelles du palais de justice: “Ces parents n’avaient aucune idée à quel point son école de troisième année était dangereuse. Ces parents n’avaient aucune idée de ce qui se passait à l’école primaire Carson”. 

Une première tentative des avocats de l’école Carson Elementary afin de faire rejeter l’affaire a échoué. 

Ils veulent maintenant que la Cour d’appel du sixième circuit des États-Unis rejette le procès pour mort injustifiée contre le directeur et directeur adjoint de l’école. L’école fait valoir que le fait de laisser le procès aller de l’avant pourrait ouvrir la porte à d’autres réclamations vexatoires. 

Mais Branch est catégorique comme quoi les circonstances entourant la mort de Gabriel devraient faire l’objet d’un examen juridique. 

Enfin, lors d’une entrevue accordée à WCPO, Branch a déclaré: “Le district scolaire se dispute, “Attendez, ne laissez pas cette affaire aller de l’avant … Nous allons être poursuivis tout le temps”. Et je leur ai dit que c’était super parce qu’ils devraient être poursuivis pour avoir tenté de cacher cela”.

Laisser un commentaire