AMBILLOU : Depuis septembre 2017, Zoé Guibert n’est pas rentrée

Plus de deux années que Zoé n’a donné signe de vie, mais que s’est-il passé ?

«Je n’ai jamais lâché et je n’abandonnerai pas», déclare, comme en écho, Nathalie Guibert, 52 ans.

Sa fille adoptive Zoé a fugué du domicile familial le 22 septembre 2017.

Si pendant plusieurs mois, la quinquagénaire a pu suivre la trace de l’adolescente, cette dernière s’est volatilisée depuis le 25 avril 2018.

Reste l’angoisse, et la colère contre «un système qui ne sait pas quoi faire pour protéger Zoé d’elle-même».

A l’époque la jeune fille était âgée de 15 ans. Volonté de fugué certes, mais mineure à ce jour.

Sa famille ainsi que les amis de Zoé s’inquiètent et appel à la raison l’adolescente, a donner un signe.

Des renseignements a fournir ? Contacter l’assistance de recherche des personnes disparues ( l’ARPD).

Contactez le 116 000 enfants disparus ou notre rédaction au 0811 69 08 32

Laisser un commentaire