Retrouvée morte nue avec un vibromasseur dans l’anus : son meurtrier condamné à 30 ans

Le cadavre de Françoise Saffer avait été retrouvé au début de l’été 2014 dans la forêt d’Urcerey, dans le Territoire de Belfort.

La victime, âgée de 56 ans, gisait entièrement nue, dans les bois, avec un vibromasseur dans l’anus ou le vagin, le corps dévoré par les animaux.

Cette femme était portée disparue depuis le 28 août 2013. C’est son mari, Eric Desnoue, qui avait signalé sa disparition à la gendarmerie en jouant les maris éplorés.

Très rapidement, les enquêteurs ont eu des doutes dans le récit de l’époux.

Car, juste après la disparition, ce dernier a dépensé tout l’argent de son épouse et est parti vivre avec sa maîtresse, avec laquelle il pratiquait l’échangisme.

Lors de la perquisition au domicile, les enquêteurs ont découvert, grâce au Bluestar, d’importantes traces de sang appartenant à la victime qui avaient été lavées.

Placé en garde à vue en juin 2014, Eric Desnoue a expliqué que sa femme était tombée dans l’escalier lors d’une dispute. Puis, constatant son décès, il avait mis le corps dans des sacs-poubelles et l’avait caché dans une forêt.

Mais les jurés n’ont pas cru à sa version de l’accident. L’homme, âgé de 56 ans, a été condamné mardi en appel à 30 ans de réclusion criminelle par la Cour d’Assises. Il avait écopé en 1ère instance de 25 ans

Laisser un commentaire