Bas-Rhin : le concubin de Sandrine, disparue en 2011, mis en examen

La jeune femme avait quitté son domicile à pied le soir du 7 novembre 2011.

Huit ans après, un élément nouveau a-t-il été trouvé par les enquêteurs de la section de recherches de Strasbourg ? Un homme a été mis en examen pour homicide volontaire sur sa compagne Sandrine Wilhelm, dont la disparition est inexpliquée depuis 2011.

Selon L’Alsace, Bruno S. a été mis en examen le 5 décembre, placé sous contrôle judiciaire et laissé libre. Il était le concubin de la jeune femme au moment de sa disparition.

L’affaire Wilhelm remonte au 7 novembre 2011. Sandrine Wilhelm, alors âgée de 25 ans, avait quitté à pied son domicile de Kintzheim (Bas-Rhin), entre 21 heures et 23 heures, sans portable ni papiers d’identité. Elle n’avait plus donné ensuite de nouvelles à sa famille. Selon le quotidien régional, les chiens pisteurs avaient perdu sa trace sur un banc en grès, situé entre Orschwiller, Kintzheim et Sélestat.

Sandrine Wilhelm avait une petite fille, âgée de 7 ans au moment des faits.

Laisser un commentaire