Essonne : Un retraité de 70 ans agresse sexuellement un jeune homme de 17 ans sous la menace d’une arme

L’agresseur, un acrobate de cirque à la retraite, avait déjà fait l’objet d’un rappel à la loi pour des faits similaires en 2015.

Le tribunal correctionnel d’Evry-Courcouronnes (Essonne) a condamné un homme de 70 ans à 2 ans de prison pour une agression sexuelle. En début d’année, le retraité s’était rendu sur un parking jouxtant la route nationale 7 sur la commune de Ris-Orangis, au volant de son utilitaire. Là, il avait abordé un jeune homme de 17 ans en lui demandant de lui montrer la route pour se rendre à la gare de Draveil, rapporte ActuEssonne.

Il tente de lui faire une fellation

De temps en temps, le retraité essaie de vendre des sous-vêtements pour améliorer sa pension de retraite. Ce jour-là, il avait proposé au jeune homme de lui offrir un caleçon pour le remercier. Ce dernier avait finalement accepté de monter dans l’utilitaire pour lui montrer le chemin vers la gare.

Arrivés sur place, l’homme avait récupéré sous son siège un objet provoquant un bruit métallique que le jeune homme avait identifié comme étant une arme. Vulgaire et menaçant, le retraité avait essayé de pratiquer une fellation à la victime.

« Il ne s’est rien passé »

À la barre du tribunal, le prévenu n’a eu de cesse de répéter : « Il ne s’est rien passé du tout ». Le jeune homme, toujours traumatisé par l’agression, ne s’est pas présenté à l’audience.

En 2015 déjà, le retraité avait commis des faits similaires avec un jeune apprenti cuisinier abordé sur un parking. Pour cela, il s’était vu notifier un rappel à la loi, et bénéficie donc d’un casier judiciaire vierge. Cette fois, le tribunal l’a condamné à 2 ans de prison sans mandat de dépôt. Une peine assortie de 3 000 euros de dommages et intérêts pour sa victime et d’un encadrement judiciaire strict.

Laisser un commentaire