Grégory sur Netflix: des internautes croient avoir trouvé le coupable

Alors que l’affaire Grégory n’est toujours pas résolue 35 ans après, un documentaire de Netflix sur le sujet est en train de susciter un véritable engouement chez certains internautes qui se sont regroupés dans des groupes Facebook pour essayer de trouver le ou les coupables.

C’est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire beaucoup de bruit aux quatre coins du pays. En effet, l’affaire Grégory est en train de renaître de ses cendres en raison de la diffusion sur Netflix de «Grégory», un documentaire qui revient sur ce dossier judiciaire qui n’a toujours pas eu de dénouement 35 ans après les faits. Ce documentaire a suscité un tel engouement que des internautes se sont regroupés dans des groupes Facebook pour essayer de résoudre cette affaire que la justice française a eu beaucoup de mal à gérer.

Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec l’affaire Grégory, Wikipédia rappelle que «c’est une affaire criminelle française qui débute le 16 octobre 1984 en fin d’après-midi lorsque Christine Villemin signale la disparition de Grégory, son fils de quatre ans, du domicile familial, situé à Lépanges-sur-Vologne. Le même jour, le corps sans vie de l’enfant est retrouvé vers 21 h 15 à près de 7 kilomètres de là, dans une rivière. La photographie du repêchage du corps de Grégory paraît dans la presse et marque d’emblée l’opinion publique. Cette affaire fait généralement figure d’exemple parmi les pires échecs de l’institution judiciaire, dont les manquements dès le début de l’enquête semblent avoir empêché toute identification du ou des coupables».

20 minutes explique que l’objectif de ces internautes est de découvrir le fameux «corbeau», à savoir la personne qui a harcelé par téléphone et par courrier la famille du petit garçon. Le quotidien explique que c’est Christine Villemin, la mère de Grégogry, qui serait la coupable idéale selon ces internautes. Des allégations qu’il faut prendre avec des pincettes parce qu’elles n’ont jamais été confirmées par la justice. Il s’agit simplement de supposition d’enquêteurs amateurs qui se sont trouvé une raison de vivre après le visionnement de ce documentaire.

Reste à savoir si un jour cette affaire sera résolue et malheureusement, il n’y a aucune certitude à ce sujet pour le moment.

Laisser un commentaire