Société – Vidéo : Quand les enfants délinquants étaient emprisonnés

Nourrie par la misère sociale, la délinquance infantile existe depuis très longtemps. Avant qu’une justice spécialisée pour mineurs ne soit créée, des enfants ont été envoyés dans des maisons de correction, aux allures de bagnes. Au début du XXe siècle, quelque 3 000 enfants sont incarcérés chaque année – loin des regards – dans les villes comme dans les campagnes. Leur jugement est souvent bâclé.

La misère sociale est l’un des facteurs aggravants de la délinquance infantile dont elle se nourrit.

Jusqu’à ce qu’une justice spécialisée pour mineurs ne soit créée, les autorités françaises ont emprisonné des enfants dès le plus jeune âge.

Les maisons de correction avaient des allures de bagnes. Au début du XXe siècle, on estime qu’environ 3000 enfants sont envoyés chaque année en milieu carcéral, loin des regards. Tous sont raflés dans les quartiers populaires et jugés à la va-vite.

Laisser un commentaire