Violences sexuelles : le nombre de plaintes a explosé en France en 2019

En 2019, 52.000 plaintes pour des viols ou des agressions sexuelles ont été enregistrées par les services de police et de gendarmerie français. C’est la première fois qu’autant de plaintes sont déposées dans l’Hexagone sur un an. Un nombre qui devrait même être appelé à augmenter, puisque les plaintes du mois de décembre 2019 ne sont pas encore connues.

Cette statistique est de toute évidence bien supérieure aux violences sexuelles recensées avant l’affaire Weinstein, dont le procès s’ouvre ce lundi 6 janvier aux États-Unis. Ainsi, 42.000 plaintes avaient été déposées en 2017, soit 10.000 de moins qu’en 2019. Pour le ministère de l’Intérieur, cette recrudescence de plainte s’explique notamment par le contexte de la libération de la parole des femmes et l’émergence des mouvements américain Metoo et français “Balance ton porc“, tous deux nés sur les réseaux sociaux.

5.800 condamnations en 2018

Beauvau précise que les faits sont parfois anciens, mais que les victimes n’osaient pas se manifester jusqu’à présent. Quant aux suites judiciaires, les derniers chiffres disponibles concernent l’année 2018. Sur 34.000 personnes suspectées d’avoir commis des violences sexuelles, moins de 5.800 ont été condamnées. Dans ce type d’affaires, les délais de prescription et la délicate question du consentement font souvent obstacle aux poursuites.

Laisser un commentaire