Des photos de l’autopsie de Jeffrey Epstein et de sa cellule après sa mort révélées au grand jour

Il s’agit sans doute des images les plus difficiles à regarder de la journée et elles nous viennent des États-Unis où des photos de l’autopsie du millionnaire Jeffrey Epstein ont été révélées au grand jour.

C’est le Daily Mail qui rapporte cette histoire qui donne la chair de poule sans mauvais jeu de mots. En effet, des photos de l’autopsie du millionnaire Jeffrey Epstein ont été révélées au grand jour par le magazine d’informations américain “60 minutes”. Rappelons que l’homme de 66 ans s’était donné la mort dans sa cellule le 10 août dernier. Il a été retrouvé pendu alors qu’il était accusé de trafic de mineurs. Il risquait la prison à perpétuité. Depuis l’annonce de son suicide, de nombreux internautes pensent qu’il n’est pas donné la mort et qu’il a été victime d’un assassinat. Des théories conspirationnistes qui n’ont bien sûr pas été confirmées.

Parmi les photos révélées au grand public, le Daily Mail explique qu’on peut voir des photos de l’intérieur de sa cellule qui montrent notamment des draps qui ont été utilisés pour faire des noeuds coulants, des fils électriques ainsi que des boîtes de médicaments. On peut également voir des photos de son coup lacéré ainsi qu’un de ses os cassés. Rien de très réjouissant. Pour le couronner le tout, une note a été retrouvée où il se plaint qu’un garde de la prison l’a enfermé dans une cabine de douche pendant une heure pour “rigoler”. Tout laisse penser que ses derniers instants n’avaient rien de réjouissant.

Le Daily Mail indique que les circonstances de la mort de Jeffrey Epstein sont encore un peu floues. Wikipédia rappelle que «le 16 août dernier, le rapport d’autopsie confirme que Jeffrey Epstein s’est suicidé par pendaison. Selon des responsables anonymes cités par le “New York Times”, il aurait utilisé des draps pour se donner la mort. Le 30 octobre, le “New York Times” publie un article remettant en question le premier rapport d’autopsie. Un autre médecin, le Dr Michael Baden, engagé par le frère d’Epstein, réfute la version du suicide, notamment parce qu’Epstein a eu plusieurs fractures de l’os hyoïde (os du cou), ce qui est très inhabituel dans le cas d’une pendaison et serait plutôt un signe d’homicide par strangulation».

Une enquête est toujours en cours pour faire la lumière complète sur cette affaire. On devrait donc encore en entendre parler en 2020.

Laisser un commentaire