Yvelines: Depuis sa cellule, il continuait d’harceler sa compagne

Le détenu est incarcéré au centre pénitentiaire de Bois-d’Arcy (Yvelines) pour des faits similaires.

Cette femme ne voulait plus entendre parler de lui. Et pourtant, depuis sa cellule de prison, le détenu âgé de 24 ans a continué de la harceler par téléphone. Ce lundi, le tribunal correctionnel de Versailles l’a condamné à trois mois de prison ferme.

Une séparation difficile

Les deux jeunes gens se sont séparés au bout de sept ans de relation mais le jeune homme ne l’a pas accepté.

Son ex-compagne subissait des menaces et des appels malveillants depuis ce jour et a finalement déposé plainte à plusieurs reprises. Sous le coup d’une mise à l’épreuve, le jeune homme a été écroué à Bois-d’Arcy pour y purger une peine de six mois de prison ferme.

Le harcèlement se poursuit

La jeune femme pensait sans doute être débarrassée des agissements de son ex-petit ami. Mais ce dernier s’est procuré un téléphone en détention et a recommencé, rapporte Le Parisien.

Se disant « fou amoureux », il a appris que la jeune femme avait un nouveau compagnon et lui a juré qu’il se vengerait.

Face au tribunal pourtant, il a tenté de se justifier : « J’ai appelé parce que notre relation était encore ambiguë. J’avais besoin de savoir. Mais aujourd’hui, je sais que c’est terminé Je n’y pense plus ». Des déclarations qui n’ont pas convaincu les magistrats.

Laisser un commentaire