La police relance l’avis de disparition d’une femme au CHU de Nîmes

La police de Nîmes relance l’avis de disparition inquiétante de Kinka Krystyna. Cette femme de 72 ans, a quitté le CHU le lundi 30 décembre en milieu de journée, elle a été vue à Saint Césaire vers 13 heures 20 et depuis, plus de nouvelles.

Ce mercredi 8 janvier, la Police Nationale du Gard, relance un avis de disparition inquiétante. Le lundi 30 décembre, Kinka Krystyna, une femme de 72 ans, a quitté le CHU en milieu de journée. Elle a été vue à Saint Césaire vers 13 heures 20 et depuis, plus de nouvelles. Cette femme mince et blonde mesure 1 mètre 65, elle pourrait s’exprimer en polonais. Si vous avez une information, faites le 17.

La police de Nîmes avait déjà lancé un avis de disparition inquiétante le mardi 31 décembre. Kristina Kinka a fugué de l’hôpital Carémeau, où elle a subi une opération chirurgicale, vers 13h. Son état de santé est préoccupant. Cette femme ne se serait pas alimentée depuis l’opération. Très désorientée, avec un esprit confus, la septuagénaire a tendance à s’exprimer en polonais. Avant de quitter Carémeau, elle aurait exprimé l’intention de retourner à son domicile à Alès.

Laisser un commentaire