Meurthe-et-Moselle: Il se fait passer pour un policier et exige des faveurs sexuelles des conductrices

Un homme de 35 ans comparaît à partir de lundi devant la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle pour viol.

En novembre 2017, l’accusé se faisait passer pour un policier. Au guidon de son scooter, il contrôlait les jeunes conductrices et leur montrait une fausse carte tricolore.

Le mode opératoire était toujours le même.

Il indiquait à la jeune femme qu’elle avait commis des infractions routières puis qu’il allait leur retirer leur permis de conduire.

Sauf si la conductrice acceptait ses faveurs sexuelles.

L’une d’elles a ainsi dû, sous la contrainte, lui pratiquer une fellation. Mais le trentenaire soutient que l’acte sexuel était consenti.

Une autre femme, une semaine plus tard, a résisté et l’homme l’a finalement laissée partir.

Il risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle.

Laisser un commentaire