Elle fait appel au Président Macron pour récuperer ses deux filles retenues à l’étranger

Samedi, sur le parvis de la mairie de Ludon, Sabrina Sahli fêtera le 3e anniversaire de sa fille Lilya. Cette mère de famille se mobilise pour retrouver sa fillette et sa soeur Kenza, 6 ans, retenues en Tunisie par leur père et la belle-famille.

Sabrina Sahli ne désarme pas, mais la bataille est longue et compliquée pour cette jeune-mère de famille de 23 ans, qui est originaire de Ludon-Médoc. Depuis le mois d’août dernier, ses deux fillettes sont retenues en Tunisie, à Makthar, par leur père et la belle-famille. Après avoir déposé plainte pour soustraction d’enfants et détention d’enfants, elle attend que la justice fasse son travail. « Mon avocat ne comprend pas les lenteurs dans ce dossier « , lance Sabrina Sahli.

Silence radio à l’Elysée

Au lendemain d’un courrier rédigé à l’attention d’Emmanuel Macron, le président de la République, l’espoir était pourtant revenu de voir son dossier s’accélérer. Fin janvier, à la veille du déplacement du chef de l’Etat en Tunisie, elle reçoit une réponse de son chef de cabinet lui indiquant que son dossier allait faire l’objet d’un examen approfondi, mais depuis, c’est silence radio.

Elle prépare un voyage

Alors ce samedi 17 février, à 16 h, sur la parvis de la mairie de Ludon, Sabrina Sahli, entourée de sa famille et de ses amis, fêtera l’anniversaire de Lilya. Elle annonce aussi préparer un voyage en Tunisie pour tenter de récupérer ses filles. Aujourd’hui, il ne lui reste que cette solution pour pouvoir serrer Kenza et Lilya dans ses bras.

Source Sud-Ouest