Havre: Un homme meurt après un appel au SAMU

Selon le journal Paris Normandie, un homme de 47 ans mort alors que les services d’urgence n’avaient pas jugé nécessaire de se déplacer. Sa famille a déposé plainte.

C’est un terrible drame dont a été victime un homme de 47 ans. Selon les informations révélées par Paris Normandie, un homme est mort après avoir tenté d’appeler le SAMU, alors que les services d’urgence n’ont pas jugé nécessaire de se déplacer. Vers 21h, le mercredi 8 janvier 2020, au Havre (Seine-Maritime) les proches d’un homme ont appelé le SAMU. Ils ont alors expliqué que cet homme avait du mal à respirer et avait les lèvres bleues. C’est alors que le SAMU a refusé de se déplacer, indique le journal local.

Quelques minutes avant l’appel infructueux, un médecin de garde s’était rendu au domicile de l’homme. Il lui avait prescrit plusieurs médicaments, des anti-inflammatoires, suite à une opération aux genoux qui avait créé des douleurs chez l’homme. Toujours selon Paris Normandie, l’homme a été victime d’une septicémie, une infection généralisée. Une enquête devra déterminer les responsabilités de chacun. En attendant, la famille a déposé plainte.

En décembre 2017, Naomi Musenga était morte dans des circonstances similaires

Ce drame rappelle celui arrivé à Naomi Musenga, en décembre 2017. Cette jeune strasbourgeoise de 22 ans avait appelé le SAMU se plaignant de très vives douleurs. Mais deux femmes lui avaient répondu en se moquant d’elle. “Oui, vous allez mourir un jour, comme tout le monde, O.K. ? Vous appelez SOS Médecins, je ne peux pas le faire à votre place“, lui avait par exemple lancé l’une d’elles. Quelques heures plus tard, Naomi Musenga avait finalement réussi à appeler SOS Médecin après quelques heures d’attente. Le SAMU l’avait transporté à l’hôpital encore consciente, mais elle avait succombé à deux arrêts cardiaques. Une défaillance qui avait suscité une grande polémique lors de la révélation de l’appel téléphonique en mai 2018 par le site d’information local alsacien Heb’di.

Laisser un commentaire