Maxime Chery, délégué FO se tire une balle dans le thorax dans l’hypermarché LECLERC

Maxime Chery avait 34 ans et il était délégué FO

Le drame s’est produit ce samedi matin à l’hypermarché Leclerc de Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle.

Il était environ de 5H00 du matin, avant l’ouverture du magasin, quand un coup de feu a retenti dans l’enceinte du supermarché.

Un salarié, délégué syndical FO, venait de mettre fin à ses jours avec une arme à feu. Il était employé à Leclerc depuis 17 ans.

Les images de vidéosurveillance du Leclerc ont montré l’homme tirant un trans-palette dans le rayon où il travaillait, s’arrêtant pour sortir une arme et la retournant vers lui-même avant de se tirer une balle dans le thorax.

Les secours, arrivés sur les lieux, n’ont pu que constater le décès. Il avait 35 ans, était célibataire et n’avait pas d’enfant. Une lettre a été retrouvée sur son corps.

Il explique son geste à causes des difficultés dans son travail ainsi que des difficultés personnelles.

“Max était quelqu’un de perfectionniste. Il présentait son rayon comme il l’entendait, avec passion. Et cela marchait. Puisqu’il avait relevé le chiffre de vente de 40 % du rayon alcool où il avait été affecté il y a trois ans.” témoigne Nadège Gallmann, une collègue et amie

“Mais régulièrement, le matin, il retrouvait ses têtes de gondoles réaménagées et il les remettait systématiquement comme il l’avait en tête. C’était un cercle vicieux. Cela s’est transformé en guéguerre avec son chef de département qui ne savait pas le manager” a-t-elle ajouté.

Ce matin sur place une de nos correspondantes nous indique que sur le parking du Leclerc, toutes les fleurs déposées et les pancartes était retirés.

Les inscriptions dénonçant LECLERC comme Assassin ont été effacés des panneaux . Il ne reste que les écritures au sol comme vous pouvez le constater.

Laisser un commentaire