Monde: Elle avait recherché sur internet comment tuer, elle y est parvenue en tuant sa fille de 4 ans

«Comment faire le coup du lapin?»: après des recherches inquiétantes sur Google, Nicole poignarde à mort sa propre fille de 4 ans

Les faits font froid dans le dos : une jeune maman tue froidement sa petite fille après avoir cherché le procédé le plus efficace sur internet.

Nicole Lester, une Américaine de 29 ans, n’a même pas cherché à nier les faits, une fois confrontée à ses actes affreux. Une folie somme toute très préméditée, puisque la jeune femme a d’abord procédé à plusieurs recherches toutes plus morbides les unes que les autres sur la toile.

Peu de temps après le meurtre de sa propre fille de 4 ans, Laney Vos, la maman au couteau était allée raconter son méfait à une voisine, avant de se rendre à la police. Lorsque les agents arrivent à la maison de l’horreur, Nicole Lester était assise à l’extérieur, dans des vêtements tachés du sang de sa progéniture. La dépouille de cette dernière a rapidement été découverte dans les sous-sols, avec de multiples blessures sur tout le corps.

Mais ils n’étaient pas au bout de leurs découvertes macabres : avant que le crime ait lieu le 31 décembre dernier, Lester s’était déjà renseignée sur le mode opératoire « idéal » pour tuer une fillette de 4 ans. En pleine psychose, elle avait effectué plusieurs rentrées, toutes plus terribles les unes que les autres, dans le moteur de recherche : « Comment faire le coup du lapin ? », « Quel est le meilleur point d’impact pour tuer quelqu’un avec une hache ? », etc. Elle a même poussé le vice jusqu’à faire des recherches plus spécifiques sur l’anatomie infantile.

Nicole, qui est également mère d’un fils de 6 ans est aujourd’hui accusée de meurtre aggravé, un motif pour lequel elle risque d’écoper de la peine maximale en Utah, c’est-à-dire la peine de mort. Même si la jeune femme n’a aucun passé judiciaire, les circonstances particulièrement graves et la préméditation – qui ne jouera pas en sa faveur si elle décide de plaider la folie — risquent bien de lui coûter la vie.


Laisser un commentaire