Lot : Le RAID intervient et libère 2 fillettes séquestrées dans un appartement à Cahors

Les policiers ont pris un maximum de précautions pour intervenir dans l’appartement d’un homme considéré comme dangereux à Cahors (Lot) ce mardi. Ce dernier, bien connu de la justice, était retranché avec ses deux fillettes de 4 et 11 ans.

Une mère de famille s’est présentée au commissariat de Cahors dans la nuit de lundi à mardi, expliquant que son ex-mari et père de ses enfants était retranché chez lui avec ses deux fillettes de 4 et 11 ans.

La requérante se trouvait à ce moment-là avec sa troisième fille de 16 ans qui venait de s’échapper du logement.

Conduites de force dans son logement

Elle a ensuite raconté que son ex-mari était entré de force dans son appartement ce lundi pour venir récupérer les trois enfants sans aucune autorisation de la justice. L’homme a proféré des menaces et a forcé ses filles à le suivre. Il les a alors conduites dans son studio situé dans la Résidence Saint-Géry, rue Donadieu.

La fille aînée de 16 ans a contacté sa mère vers 2 heures du matin, se plaignant de son père qui a eu des gestes déplacés envers elle. Elle s’est alors enfuie pour rejoindre sa mère.

Un fusil découvert chez cet homme déjà condamné à plusieurs reprises

Le mis en cause de 35 ans a déjà été condamné par le passé pour des violences sur son ex-femme, mais aussi dans des affaires de stupéfiants ainsi que pour port d’arme explique actuLot. Les forces de l’ordre ont donc décidé de ne prendre aucun risque, l’homme étant potentiellement armé.

Le Directeur départementale de la sécurité publique (DDSP) du Lot, avec l’accord du parquet, a décidé de faire appel aux policiers du RAID de Toulouse.

Ces derniers ont rapidement remarqué que la porte d’entrée du studio du mis en cause était blindée. Le RAID est intervenu vers 7 heures, a fait sauter la porte, et a récupéré les deux fillettes qui sont saines et sauves. Le mis en cause a quant à lui été neutralisé, interpellé puis placé en garde à vue.

A l’intérieur du logement, les policiers ont saisi un fusil de chasse de calibre 12 avec un canon scié, ainsi que des munitions.

Laisser un commentaire