Tourcoing: Une sexagénaire morte depuis un an retrouvée dans un appartement

C’est un corps momifié que les secours ont découvert le 26 décembre dernier dans la salle de bain d’un appartement situé dans le quartier de La Bourgogne à Tourcoing (Nord). Le parquet a confirmé le caractère naturel de la mort de cette femme, prénommée Arlette et âgée de 70 ans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, tout laisse à penser que la septuagénaire est décédée il y a plus d’un an. En octobre 2018. La Voix du Nord , qui révèle l’information, évoque un calendrier accroché au mur qui suspend tristement le temps à la date du 13 octobre de cette année-là. On sait aussi qu’elle a déposé son dernier loyer la semaine précédente. Tout coïncide, ajoute Stéphanie, la fille de la défunte interrogée par le quotidien nordiste.

«Le domicile restait un espace privé, sur lequel Vilogia ne possédait aucun droit d’accès»

Interpellé, le bailleur social Vilogia explique avoir réagi après que la locataire a cessé de payer son loyer, en novembre 2018. « Suite à l’accumulation des impayés, plusieurs courriers de rappel lui ont été adressés », répond l’agence. Alors que ces derniers sont restés sans réponse, les services ont « tenté de la joindre par téléphone à plusieurs reprises au cours du mois de mars 2019. Un chargé de clientèle s’est par ailleurs déplacé plusieurs fois à son domicile. » Là encore, sans jamais réussir à entrer en contact avec la locataire. Et aucune odeur ne l’a visiblement inquiété sur place.

Un huissier s’est ensuite rendu rue du Dr-Schweitzer mais « il n’a pas pu ouvrir la porte du domicile qui restait, en l’absence de jugement, un espace privé sur lequel Vilogia ne possédait aucun droit d’accès ».

Selon Vilogia, « les seuls à même de pénétrer dans le domicile d’un locataire sans autorisation sont les pompiers, à condition d’être alertés par des proches ou des voisins ».

Laisser un commentaire