L’homme qui a tué ses grands-parents à coups de couteau condamné à la prison à perpétuité

Un jeune homme qui a tué ses grands-parents à coups de couteau a été condamné à deux peines successives de prison à perpétuité.

C’est le 28 octobre 2017, dans la résidence des deux victimes à Sainte-Catherine, que Jeannot Junior Cormier a assassiné ses deux grands-parents.

Au moment d’annoncer la sentence de Jeannot Junior Cormier, le juge André Vincent a rappelé que l’accusé avait de nombreux antécédents judiciaires et qu’il avait causé la mort de deux personnes extrêmement vulnérables, étant donné l’âge avancé de ses grands-parents et leur état de santé.

Le juge a aussi rappelé que le tueur avait donné plus d’une quarantaine de coups de couteau sur ses victimes et qu’il les avait “affreusement” mutilés.

Au moment de commettre ce double meurtre, le tueur était alors âgé de 26 ans et comme l’a expliqué le juge, Cormier avait eu une enfance très difficile alors que sa mère avait de sérieux problèmes de consommation d’alcool et de drogue. Le tueur avait aussi effectué de nombreux passages dans des centres jeunesse. Le juge Vincent a aussi souligné qu’il reconnaissait les remords de l’accusé comme étant “sincères”.

Lorsque le juge a annoncé sa sentence, il s’est adressé à l’accusé en lui conseillant vivement de profiter de cette longue peine derrière les barreaux afin de se reprendre en main, mais aussi, afin de cesser sa consommation de drogue et à poursuivre son suivi psychologique.

Me Caroline Vallée, l’avocate qui représente Cormier, a expliqué aux médias locaux que les deux parties étaient satisfaites de la sentence et que son client s’en réjouissait.

Toujours selon l’avocate de Cormier, ce dernier aurait cessé de consommer depuis son incarcération, tout en expliquant que son client avait fait beaucoup de cheminement depuis ces événements très tragiques. On ignore toutefois si Cormier collabore activement avec les psychologues, mais suite aux conseils du juge Vincent, il sait maintenant quel chemin emprunter dans l’avenir.

Laisser un commentaire