PAS-DE-CALAIS : Danièle Léraillé-Fauquembert, disparue à Buire-le-Sec en novembre est toujours recherchée

Danièle Fauquembert Léraillé, 66 ans, disparue à Buire-le-Sec (62)Dans la nuit du 15 au 16 novembre 2019.

Danièle Fauquembert, âgée de 66 ans, a quitté son domicile de Buire-le-Sec (Pas-de-Calais) sans explications le 16 novembre. Les gendarmes et sa famille la recherchent activement.Deux mois.

Pour la famille de Danièle Léraillé-Fauquembert, l’attente est insoutenable. Cette habitante de Buire-le-Sec, dans le Pas-de-Calais, à la limite de la Somme, âgée de 66 ans, a disparu le 16 novembre.Ce vendredi 17 janvier, les plongeurs de la gendarmerie nationale (venus de Calais et de Noyon, dans l’Oise) ont, à nouveau, sondé l’Authie, dans le secteur de Buire-le-Sec, en remontant vers le département de la Somme.

Ces nouvelles recherches – qui font suite à d’autres (patrouilles au sol, hélicoptère, brigade cynophile, plongeurs et plusieurs battues, dont la dernière a eu lieu le 27 novembre) – n’ont rien donné. « Jecontinue à la chercher », confie Caroline, sa fille, qui se démène de son côté. Elle continue de penser à une « disparition volontaire ». Après avoir distribué des affiches dans le secteur d’Amiens, où Danièle Léraillé-Fauquembert a vécu, elle a « fait un courrier à tous les hôpitaux de la Somme, au cas où ils verraient ma mère dans l’un de leurs services. J’ai aussi appelé des chambres d’hôtes. Pour moi, elle est forcément chez quelqu’un. »Danièle Fauquembert mesure 1,53 m et est de faible gabarit.

Elle a des cheveux châtains courts, les yeux bleus et porte des lunettes. Au moment de sa disparition, elle portait une parka beige, un jean bleu et des chaussures marron.Contact de la gendarmerie de Marconne : 03 21 90 09 50.

Laisser un commentaire