Un redoutable pédophile est retrouvé “étranglé à mort avec des préservatifs enfoncés dans la gorge”.

Un pédophile qui avait abusé de centaines d’enfants a été retrouvé mort après avoir été étranglé avec une corde de guitare. Les autorités ont signalé que des préservatifs avaient été enfoncés dans sa gorge.

Le pédophile nommé Richard Huckle est décédé au HMP Full Sutton dans le Yorkshire le 13 octobre dernier.

Des rapports laissent croire qu’il aurait aussi été poignardé avec une lame de fortune et que l’agresseur sexuel aurait été étranglé dans sa propre cellule de prison.

Une source a déclaré au Sun Online: “Il n’a pas seulement été poignardé. Il a été étranglé avec une corde de guitare”.

Plus tôt cette semaine, un homme de 29 ans a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir assassiné Huckle, qui était considéré comme le pire pédophile de Grande-Bretagne.

La police de Humberside a indiqué que les agents auraient remis un dossier aux procureurs pour examen.

Une courte déclaration déposée par la police de Humberside explique: “Un homme de 29 ans a été arrêté en lien avec la mort d’un homme à HMP Full Sutton le 13 octobre 2019. Un dossier a été soumis au Service des poursuites pénales de la Couronne (SCP) et nous attendons leur décision concernant les accusations”.

Huckle a été condamné à 22 peines d’emprisonnement à perpétuité à l’Old Bailey en 2016 pour un nombre sans précédent d’infractions contre des enfants âgés de six mois à 12 ans.

Le pédophile notoire qui gagnait sa vie en tant que photographe indépendant était originaire d’Ashford dans le Kent. Alors qu’il commettait ses nombreuses agressions, Huckle se décernait des “Pedopoints” pour différents actes d’abus contre 191 jeunes, en plus du matériel photographique tiré de ses agressions sur le “dark web”.

Dans ses messages en ligne, Huckle se vantait qu’il était plus facile de cibler les enfants pauvres en Malaisie que ceux de milieux occidentaux.

C’est à l’aéroport de Gatwick qu’il avait été arrêté alors qu’il était en route pour passer Noël avec sa famille en 2014, et ce, peu après que les autorités australiennes en aient informé la National Crime Agency du Royaume-Uni.

Au moment de son arrestation, il écrivait un guide pour enseigner à d’autres pédophiles comment maltraiter les enfants et éviter d’être repéré.

Les agents avaient saisi son ordinateur portable crypté et avaient réussi à découvrir plus de 20 000 photos et vidéos indécentes.

Laisser un commentaire