Un ado de 15 ans sort de l’hôpital et meurt d’une méningite foudroyante quelques heures après

Le 7 janvier dernier, un adolescent de 15 ans a été admis en début de soirée aux urgences de l’institut Arnault-Tzanck à Saint-Laurent-du-Var.

Il souffrait de lourds maux de tête et de ventre.

Après lui avoir soulagé la douleur avec du paracétamol et du Spasfon, les médecins l’ont laissé repartir au bout de trois heures d’hospitalisation.

Selon le directeur de l’Institut, en sortant, le patient ne présentait pas de fièvres et ni aucun signe méningé.

Le jeune homme est rentré chez lui à Nice, dans les Alpes-Maritimes, où il est décédé dans la nuit d’une méningite foudroyante qui se serait propagée en quelques heures seulement.

La victime était scolarisée en classe de troisième dans un lycée professionnel. Ses obsèques auront lieu mercredi.

Une enquête a été ouverte pour connaître l’origine du décès.

Laisser un commentaire