Rachel, 22 ans, étouffe à mort ses 3 enfants de 7 mois, 2 et 3 ans, tout en chantant

Le drame s’est produit lundi à Phoenix, dans l’Arizona (Etats-Unis).

Rachel Henry, 22 ans, a étouffé à mort ses trois enfants, âgés de 7 mois, 2 et 3 ans. Elle a placé sa main sur leur nez et leur bouche jusqu’à ce qu’ils cessent de respirer.

Pendant qu’elle tuait la cadette, l’aîné frappait sa maman et lui criait d’arrêter. Puis elle s’en est pris au petit garçon en le plaquant au sol.

Pendant que Rachel l’étouffait à mort, elle chantait. Elle a ensuite donné le biberon au bébé, avant de lui ôter la vie tout en fredonnant une chanson.

Puis elle a placé les trois corps sans vie sur le canapé, comme s’ils étaient encore vivants. Son mari et sa tante, qui vivent sous le même toit, ont cru que les enfants faisaient la sieste.

La mère de famille a été inculpée de meurtre au premier degré et placée en détention provisoire. Sa caution a été fixée à trois millions de dollars.

On ignore pour l’instant les raisons de son geste. On sait que Rachel Henry était accro à la méthamphétamine qu’elle s’était vue brièvement retirer par le passé la garde de ses enfants en raison de son addiction.